La terre de Lumière
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Structure Sociale chez les Elfes : la notion de clan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finaël
Il a vu la Lumière ...
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 08/10/2004

Personnage
Classe: Guerrier
Race: Elfe

MessageSujet: Structure Sociale chez les Elfes : la notion de clan   Jeu 10 Mar - 19:05

Je reprends ici un extrait d'un site intéressant :

L’Elfe est, nous le savons (cf. « La société elfique ») un « animal » clanique. Son statut dépend pour l’essentiel de son clan, c'est-à-dire de sa famille. Ce n’est pas pour rien, après tout, que les membres des clans écossais (pour ne citer qu’eux) se font appeler « mac », c'est-à-dire « fils de ». Le clan, en effet, n’est jamais qu’une grande famille au sein de laquelle tous sont liés. On comprend donc bien que dans un tel contexte l’institution même du mariage soit particulièrement importante puisqu’elle unit non seulement deux êtres, mais également deux cellules familiales et parfois, si le rang des époux l’autorise, deux clans.
Si l’on ajoute à ce contexte les conceptions religieuses des Elfes on aboutit à des règles d’autant plus complexes que s’y ajoutait une dimension divine.
Mais évidemment, comme pour toute règle, les exceptions ne manquaient pas… pas plus que ne manquèrent les conséquences fastes ou préjudiciables qui les accompagnèrent.


Pour en savoir plus, voici l'adresse du site en question : http://www.elfaerie.net/elfes.html

_________________
Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb.
Au coeur de Ceven galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lúthien
Notre expert en coups de latte (Admin du fofo)
avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Structure Sociale chez les Elfes : la notion de clan   Mar 7 Juin - 11:44

Fifi ayant copié une partie du chapitre sur le mariage , je vais vous livrer ici la partie adéquate Mr. Green , issue du meme site , dans la partie "Structure Sociale"

Pour retrouver la structure de cette société, pour laquelle nous n’avons malheureusement que peu d’informations directes, je me suis basée sur deux postulats.

Le premier est que les Elfes n’aiment pas le changement (ce qui est probablement un euphémisme). Tolkien lui-même les traite d’ « embaumeurs ». Il est donc hautement probable que les structures ayant existé au Premier Age ont perduré, chaque fois que cela a été possible compte tenu des circonstances historiques, au cours des Ages suivants. Ainsi, les structures sociologiques telles qu’elles apparaissaient encore à la fin du 3ème Age à Mirkwood, Fondcombe ou en Lothlorien, devaient refléter les modèles elfiques (ou plus précisément eldarin) originels.

Le second postulat est que, par un phénomène classique de mimétisme, la société édaine, qui donna Númenor et plus tard les Royaumes d’Arnor et de Gondor, reflétait encore dans une certaine mesure la société des Eldar dont elle fut la vassale puis l’alliée au cours des Ages. Leurs coutumes peuvent donc nous aider à retrouver le modèle de la société elfique.

C’est sur ces bases que j’ai reconstituée le type de société décrit ci-dessous.

Ière Partie: Les structures claniques

Elles sont fortement hiérarchisées et découlent d’une conception de caste inhérente aux origines même de leur Société. En effet, sauf pour de rares exceptions nées de la valeur reconnue d’un individu, le rang et la place de chacun dans ladite société est déterminée par la naissance et n'est pas modifiable.

L’origine de ce déterminisme apparaît dès les premières sociétés elfiques, caractérisées par un système de clans. En effet, dès leur apparition en TDM, les Quendi (les Elfes) se sont immédiatement scindés en trois fratries où apparaissaient déjà en germe leurs compétences principales, ce qui conduira à une première hiérarchie des futurs clans. Plus tard, une nouvelle distinction apparaîtra entre les Eldar, qui répondirent à l’appel d’Oromë, et les Avari qui le déclinèrent. Il en aurait découlé entre ces Elfes un schisme social aussi grand qu’entre un Avari et un Humain. (C’est tout dire !)

Or, cette distinction perdurera au cours des générations suivantes. Ainsi les Elfes nés de parents (ou de grands-parents) Avari ne pourront jamais voguer vers les Terres Bénies. Quels que soit leurs vœux, il sont condamnés à rester en Terre du Milieu jusqu’à la Fin des Temps.

La hiérarchie existe également au sein des Eldar entre ceux qui, ayant atteints les Terres Immortelles, ont bénéficié de la lumière des Arbres et de la présence des Valar (ce sont les Amanyar, c'est à dire, ceux d’Aman) et les autres, qui s’arrêtèrent en chemin et ne bénéficièrent donc d’aucune bénédiction spéciale ni de l’enseignement des Valar.

De fait, les Noldor exilés en TDM, ne considérèrent aucun clan elfique de la Terre du Milieu comme égal au leur, à part (dans une certaine mesure) les Sindar qui avaient bénéficié de l’enseignement des Maïar Melian et Ossë et dont le Roi, Elwë (Thingol), était lui-même un Amanya.

Enfin, il ne faut pas oublier la hiérarchie officieuse qui pouvait exister entre les principaux clans (Vanyar, Noldor et Teleri) et leurs "sous-clans" (Sindar, Nandor, ...)

Dans ces conditions il aurait été difficile à un Elfe d’oublier, ou de modifier, sa place dans la société.
Les fondements d'une rigide hiérarchie de caste étaient posés.

Pour simplifier, nous aurions donc:

a) les Avari, tout au bas de l’ « échelle sociale » elfique (tous clans confondus);

b) les Eldar ayant participé à la Grande Marche mais n’ayant pas atteint Valinor. Toutefois, en ce qui concerne les Sindar, l’enseignement reçu par les Maïar Melian et Ossë, compensera en partie le déficit d’estime engendré par le fait d‘être restés en TDM ;

c) les Eldar ayant atteint ou étant nés en Aman (ils sont appelés amanyar, c’est à dire ceux d’Aman). Ce sont les seuls à avoir pu non seulement bénéficier de l’enseignement des valar mais aussi à avoir été bénis par la lumière des Arbres. Ils se situent tout en haut de l’échelle elfique.

Ainsi, de par sa naissance, chaque elfe appartient à deux catégories distinctes et se défini vis à vis de ses "frères" à la fois par son « ethnie » et par son histoire (ou, le cas échéant, par celle de ses ascendants).

Enfin, Il est particulièrement intéressant de noter que non seulement les répercussions de ce système de caste étaient évidentes dans la hiérarchie sociale interclanique, mais qu'elles se traduisaient également sur les plans physique et psychologique. Ainsi, à titre d’exemple, les amanyar, étaient plus sages, plus résistants (ou du moins l’étaient à leur départ d’Aman) et se distinguaient (entre autres choses) des autres Elfes par un regard notablement plus brillant.

_________________
.Plastoc sur nwn
attention aux coups de lattes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Structure Sociale chez les Elfes : la notion de clan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hygiène chez les elfes
» Le sommeil des Elfes
» Un jeune elfe (Finit)
» Une soirée chez les elfes de Lorien et le paté d'écureuil
» Funérailles chez les elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceven Galad :: Les Elfes dans l'univers de Tolkien :: Les Elfes-
Sauter vers: