La terre de Lumière
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heureuse rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finaël
Il a vu la Lumière ...
avatar

Nombre de messages : 135
Localisation : Ceven Galad
Date d'inscription : 08/10/2004

Personnage
Classe: Guerrier
Race: Elfe

MessageSujet: Heureuse rencontre...   Mar 29 Mar - 2:29

Il marchait au hasard des sentiers, quand il vit venir à lui une silhouette ourlée de lumière. Malgré son pas qui se voulait emprunt de détermination, un oeil averti aurait pu y déceler l'hésitation latente que cette attitude voulait masquer. Cette forme qui n'était autre qu'une Dame Elfique d'une rare beauté s'arrêta à quelques pas de l'Elfe qui la regardait venir.
- Heureuse rencontre...dit-il d'une voix mélodieuse, avec un accent indéfinissable.
- ...sous les étoiles, acheva-t-elle.
Ils se sourirent. Cette formule leur était devenue rituelle mais il leur aurait cependant été difficile d'exprimer ce qu'elle pouvait contenir. Complicité sans doute, l'évocation du lien qui les rattachait et aussi sûrement bien d'autres aspects indéfinissables.
Aussi surprenant que cela puisse paraître, chacun d'eux faisait en sorte de conserver une certaine distance entre eux. Quand bien même les paroles qu'ils échangeaient semblaient tissées de courtoisie et de respect, leur attitude trahissait celle de deux guerriers prudents, rompus à l'art de la guerre et aux plus hautes formes de combat. Quand ils venaient à se déplacer, leurs pas étaient précis et souples et veillaient à respecter et à ne pas franchir le cercle du danger. Cela s'apparentait à une danse, à un ballet dont les règles immuables étaient respectées d'instinct. Ils laissèrent s'écouler un peu de temps, confiant au silence peut-être des paroles enfouies.
- Je vous remercie d'être venue. Cette décision fut sans doute difficile à prendre...
- Difficile ? rétorqua-t-elle instantanément. Il l'observa silencieux, une ombre traversa son regard habituellement lumineux. Elle comprit que la vivacité de sa réponse avait été un réflexe de défense.
- Désolé, ajouta-t-il.
- Ce n'est rien Finaël, lui répondit-elle d'une voix radoucie.
- Je tenais juste à vous faire savoir...que je vous suis reconnaissant d'être là.
Elle le déviseagea en silence. Il lui semblait si distant parfois, presqu'un étranger et pourtant, en des instants comme ceux-ci...Elle laissa dériver sa pensée. Etrange, ce curieux, fascinant...mélange de délicate attention et de ...froideur. Sa pensée revint sur le terme fascinant. Déroutant, se corrigea-t-elle intérieurement. Puis soudainement poussée par un inexplicable besoin de provocation, elle fit un pas vers lui. Un regard étranger n'aurait rien distingué. Mais un subtil changement venait de s'opérer, une tension à peine plus grande qui modifiait imperceptiblement leur attitude. A travers l'apparente nonchalance qu'ils affichaient, leurs muscles semblaient prêts à répondre à la moindre sollicitation. Un combattant averti aurait senti l'imminence du danger, Elvawen avait volontairement brisé le cercle. Mais il n'en était rien, nulle intention de violence n'émanait d'eux, juste une étrange complicité. Finaël sourit, il acceptait la rupture et ne reculait pas pour l'instant.
- Vous acceptez le combat ? demanda-t-elle d'une voix où perçait une tendre ironie.
- Je ne suis pas sûr de vouloir relever ce défi...
Il fit un pas de côté, rétablissant l'équilibre rompu.
- Vous auriez sans doute pu remporter la victoire.
- Peut-être, fit-il, mais le combat fini, que faire de cette victoire ? Comment savoir où elle nous mène et quelles en seront les conséquences ?
Elle resta un moment interdite. Elle ne voyait et ne voulait voir que le présent. Avec une vivacité d'esprit remarquable, elle changea son point de vue. Il voit loin devant lui, songea-t-elle, comme si les siècles de son passé demandaient l'exacte contrepartie dans le futur. Cela dura un fragment d'instant et elle répondit :
- Pourquoi donc donc vous inquiéter de ce qui sera ? C'est le plus sûr moyen de perdre le présent qui vous est offert.
Il venait de percevoir le cheminement de sa pensée, comment elle avait pu en un instant emprunter la sienne pour comprendre la nature de ses paroles. Vraiment, elle n'avait plus rien à apprendre de lui. Ce qu'elle venait de réaliser montrait à quel point elle avait poussé la maitrise de son art. Un guerrier parle comme il combat.
- Le présent devient un passé bien amer, quand la mer et les étoiles se souviennent de ce qui n'aurait pas du être oublié.
- Vous parlez par énigme, Finaël.
- Il suffit d'écouter la mer et les étoiles pour que tout s'éclaire, Elvawen.
Elle savait qu'il n'en dirait pas plus, et elle pressentait que l'échange s'achevait sur ces paroles. Elle inclina la tête, saluant avec un sourire :
- Je vais poursuivre mon chemin, Finaël.
- Puisse la lumière des étoiles éclairer vos pas et danser dans votre regard.
Il recula et disparut entre les grands arbres cependant qu'elle reprenait son chemin fait d'ombre et de lumière.

_________________
Ne gûr e-geven galad, síla i galad uireb.
Au coeur de Ceven galad, brille la Lumière Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heureuse rencontre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Macaria, Déesse de la Mort Heureuse [Finish']
» Heureuse de te connaître, tu veux être ma soeur de coeur ? {Emma}
» Lenalee, Déesse des Enfers de la Mort Heureuse... (ok)
» Je ne veut pas d'une vie parfaite, je veut une vie heureuse
» Ryu Tae Oh ?« Je ne veux pas d'une vie parfaite, je veux une vie heureuse. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceven Galad :: Ceven Galad - Roleplay :: [NWN-CTM] Ceven Galad en l'an 1750 du 3ème Age...-
Sauter vers: